Les serviteurs du prince Kaldrass


 
AccueilJeuPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Aveugle désespoir

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Aveugle désespoir Empty
MessageSujet: Aveugle désespoir   Aveugle désespoir Icon_minitimeDim 23 Déc - 18:39

La première chose que je remarquais fut ce rocher, un énorme rocher. Que faisait un rocher dans ma chambre d’auberge ? Je l’ignorais moi-même, mais il semblait bien que l’aubergiste voulait changer la décoration de sa maison. Des bruits de pas ? Oui, j’entends même une voix. Elle rie. Elle se tait. Je ne comprends pas pourquoi. Prenant tout mon courage et la force qu’il me reste, je relève la tête. J’aperçois une petite ombre, des oreilles fines et pointues, et de grands yeux brillants de malice. Mais je n’ai pas le temps de continuer ma découverte, je sens un mouvement dans le coin, je me tourne et vois. Le rocher bouge !! Il s’approche de moi !! Trop vite !! Je ne peux pas l’éviter !!

Et il replongeât dans un état de semis-somnolence.

Je me décide enfin à ouvrir mes paupières. Étrange rêve que celui de cette nuit. Mais il n’est déjà plus l’heure de rêver, j’entends les oiseaux gazouiller au loin, très loin, trop….il est temps de sortir de mon état léthargique. Ne me sentant pas apte à combattre, je préfère attendre que le sang afflux aux extrémités de mes membres engourdis. Je ne sens plus mes mains et mes pieds et seule cette raison me parait bonne. Pourtant il me semble apercevoir des disques de métal reliés à des chaînes autour de mes poignets et chevilles. Éclair de désillusion, je comprends…


- Salut sur toi jeune Krazaa

Cet éclat de voix n’avait pas de provenance, ou plutôt il venait de tous les côtés. Je me trouvais au centre de ce qui me semblait être une grotte ronde. Je sens une autre présence, sans l’apercevoir. Je cherche autour de moi pour trouver celui qui m’a attaché et avec qui je dois m’expliquer. Tentant vainement de briser les chaînes m’emprisonnant, je déclenche une nouvelle réaction

- Cesse donc de gigoter et écoute-moi : Je suis en quête d’une puissance énorme, et je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour l’obtenir. Malheureusement, une question s’est imposée à moi, et je t’ai choisi, toi, jeune aventurier peu expérimenté dans les combats mais énormément dans la philosophie. Je te parle du réel fonctionnement de ceux que certains appellent le Monde, pas le stupide dirigé par les Hommes et la Guerre, je recherche la vérité, la seule, l’unique, l’éclatante. Je veux connaître la simplicité de cette Terre afin d’y retrouver ma force d'antan, et je sais que tu la cache au fond de toi, ou que, fatalement, tu la découvriras !

- Si tu espères une réponse de ma part détrompe toi, je ne parlerais qu’une fois mes liens rompus. Et peut-être aussi quand je comprendrais tes paroles.


Un fou ? Dans ce lieu ? Probable après tout, il fallait faire attention à mes paroles si je voulais sortir en un seul morceau. Essayer de le comprendre ne servirait sûrement à rien, je devais tenir ma langue et l’amadouer par les paroles…

- Je ne suis pas fou…


Ces derniers mots, je les avais clairement perçus. Ils venaient d’en face. J’allais enfin le voir. Je revis l’ombre familière. Je soutenais le regard vers cet être mouvant, avide de voir son corps.

Plus que son physique repoussant, son sourire machiavélique me fit baisser les yeux. De toutes mes aventures, cétait la "chose" la plus immonde que j'eus rencontré…

- Eh bien ? Tu ne sais plus parler ?


Aveugle désespoir Goblinelt4
Revenir en haut Aller en bas
 
Aveugle désespoir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les serviteurs du prince Kaldrass :: Section RP :: Chambre des écrivains-
Sauter vers: