Les serviteurs du prince Kaldrass


 
AccueilJeuPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Un brin de poésie ne fait de mal à (presque) personne

Aller en bas 
AuteurMessage
dad13
Seigneur
Seigneur
dad13

Date d'inscription : 26/11/2008

Un brin de poésie ne fait de mal à (presque) personne Empty
MessageSujet: Un brin de poésie ne fait de mal à (presque) personne   Un brin de poésie ne fait de mal à (presque) personne Icon_minitimeVen 28 Nov - 10:19

Laissez moi vous conter, les amis, le poème qu'un de mes amts bardes a présenté à un concours dans une contrée bien lointaine :

Comme tout cela tombe à point
Tous ces bardes, ce concours
Venez me rejoindre dans ce coin
Et écoutez ce qui m'est arrivé un jour

Laissez moi vous dire d'abord une chose
Je crois bien que j'utiliserai la prose
Compter les vers, faire des rimes
Ces choses là moi me dépriment

C'était à la maison un jour de fête
J'accomplissait alors ma première quête
C'était il y a maintenant bien longtemps
A l'époque je n'étais encore qu'un enfant

A voix haute ma mère lisait un vieux parchemin
A mes trois soeurs qui s'affairaient en riant
Mon père annonça: "Il nous manque un ingrédient"
C'est moi qu'il envoya, bien que je soie encore gamin

Se préparer et puis sortir, dehors il fait encore nuit
Se dépécher, ne pas faiblir, ne pas faire de bruit
Que de pas, que de détours il me faut faire
Pour enfin arriver en vue de leur repaire

Jeter un oeil à l'intérieur, les monstres sont endormis
S'avancer, les frôler, les toucher et même les pousser
Surtout ne pas hésiter, tous les risques sont permis
Ne penser à rien d'autre, juste à les détrousser

Avoir enfin en main mon tout premier trésor
Et puis recommencer et le refaire encore
Enfin les bras chargés, il me faut repartir
Mais je suis pétrifié, l'aube a fini par venir

Et puis un hurlement, un guetteur qui donne l'alarme
Ces monstres là n'ont pas de dents dit on
Mais si ce jour est celui que prédit le dicton
Il vaut mieux m'enfuir que de périr en armes

Puis je rentrais chez moi arrivant en vainqueur
La fête d'aujourd'hui serait en mon honneur
Je ne peux vous décrire ô combien j'étais fier
D'avoir ramené les oeufs pour mon gâteau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
 
Un brin de poésie ne fait de mal à (presque) personne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 241543903 (le titre évoque le fait).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les serviteurs du prince Kaldrass :: Section RP :: Chambre des écrivains-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser