Les serviteurs du prince Kaldrass


 
AccueilJeuPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La prise de conscience

Aller en bas 
AuteurMessage
Alytana
Invité



La prise de conscience Empty
MessageSujet: La prise de conscience   La prise de conscience Icon_minitimeLun 18 Déc - 20:11

Plusieures lunes s'etaient écoulées depuis mon entrée au clan des Gardiens de Kaldrass et durant le temps passé en leur sein, je n'avais pu m'empêcher de remarquer que, si moi même et quelques uns de mes compagnons comme Rémus, Nyxos et Bridou, ne comptions pas notre peine pour guerroyer farouchement à la remise sur le trone de notre souverain Kaldrass, d'autres parmi nous devenaient, inexorablement, chaque jour un peu plus lâches et infidèles à nos ideaux. Tout etait confus dans ma tête.

Mais je ne disais mot, je gardais tout pour moi, jusqu'a ce que j'en parle enfin à Rémus. Je me rappelle encore de nos conversations à l'auberge, lui et moi, discutant sur la mauvaise ambiance de la guilde...Il essayait toujours de me rassurer et de me motiver, car je pensais de plus en plus a partir de cette guilde. Ce clan de grande renommée, ou les plus grands combattants s'y trouvaient et que j'appreciais tellement au début et qui était devenu une guilde de "mauviette", "peureux" et autres qualificatifs que je ne nommerai pas par décence. Oh bien sur, tous n'etaient pas comme cela, bien evidemment, seulement une petite poignée...mais qui avait reussi a "grangréner" une bonne partie malheureusement.

Ce problème nourissait nos conversations nuit après nuit, jusqu'aux petites heures du matin. Je lui racontais ma deception grandissante et ma confusion. Rémus tentait de trouver des excuses et justifications au comportement de certains, mais au final, force lui a été de constater que mes doutes étaient fondés et qu'en lui meme resonnaient ces memes questions ...

La Grande Guerre contre les gobelins et autres cartelois embusqués finit de lui oter ses doutes, pour ne laisser que des certitudes. Il ne pu faire autrement que d'ouvrir enfin mais douloureusement les yeux sur l'etat exacte de la situation, il fallait se rendre a l'evidence, le clan de combattants valeureux et solidaire qu'il affectionnait tant, n'etait plus....A la place, il découvrait horrifié que nombre de ses camarades avaient perdu leur fougue et ne ressemblaient plus qu'a une bande de pleutres se cachant derriere toute sorte de pretextes pour se défiler et fuir le champs de bataille.

Lors de l'attaque des Gobelins et du raid cartelois qui suivit, je n'ai pu prendre les armes pour défendre nos terres et notre honneur, la mort dans l'âme, j'avais dû partir sur d'autres contrées où des affaires urgentes réclamaient toute mon attention, mais a mon retour, le recit de cette bataille m'a ete fait par Tétard, mon plus fidèle camarade et le plus grand archer sur ces terres. Je restais interdite devant la description qu'il me fit de la bataille, consternée mais finalement pas si surprise car cela ne faisait que confirmer ce que je subodorais, depuis quelques temps deja. Je le sentais mais de l'entendre confirmer une fois encore, de la bouche de mon ami tétard, me tordi le ventre, prise d'ecoeurement je ne voulais plus en entendre plus, ma decision était prise, je n'avais plus ma place parmi eux.

Que s'était-il passé ? Me serais-je trompée dès l'origine ou n'avions nous pas su agir sur le groupe quand il était encore temps ? Je ne savais pas, la seule chose qui ne faisait aucun doute, c'est cette detestable impression que me laissais ces mots en moi résonnant sans fin "une véritable boucherie", "Rémus et moi, côte a côte comme deux freres" "certains Gardiens se battant avec vaillance et d'autres, malheureusement, restant là, immobiles, a nous regarder nous faire massacrer" "couardise" "mépris"... il me fallait partir..faire taire ses voix et trouver ailleurs mon salut, sur un chemin qui me conduirait plus surement vers les idéaux d'honneur et de bravoures qui ont toujours guidés mes pas...
Revenir en haut Aller en bas
Alytana
Invité



La prise de conscience Empty
MessageSujet: Re: La prise de conscience   La prise de conscience Icon_minitimeLun 18 Déc - 20:12

Par Rémus

3 Lunes précédant la bataille

Cela faisait déjà plusieurs jours, disons même plusieures semaines que chaque soir Alytana venait se confier à Remus à propos de l'ambiance qui régnait au sein de la guilde. Depuis quelques temps deja, la guilde n'était plus à la hauteur des exigences des membres les plus impliqués à la défense de Kaldrass.

Mais Rémus ne voulait pas voir la réalité en face, il continuait d'espérer... espérer voir sa guilde reprendre du poil de la bete, revoir les membres qu'il cotoyait depuis maintenant si longtemps, retrouver la panache, le courage et surtout la motivation qu'ils avaient tous a la création du clan.

La solidarité au sein de la guilde était devenue inexistante, excepté à l'intérieur d'un petit groupe, composé des plus fidèles membres de l'armée de Kaldrass. Parmi ces membres, on pouvait compter Tetard, le plus grand des archer que Remus n'ait jamais connu, Alytana, une guerrière intrépide au grand coeur toujours prête à aider ces proches, Nyxos, un très brave guerrier tout aussi dévoué, et également Bridou, son ancien chef, avec qui il partageait de très bon moment.

Ces nombreuses discussions, que Remus avait eu avec Alytana, le faisait douter, mais il continuait de garder espoir.
Le jour de la bataille contre les Gobelins

Alors que Remus se reposait dans sa chambre à l'auberge de Merulik, Clochette entra dans la chambre, la respiration haletante, l'air apeurée. Elle n'eut pas le temps de dire quoi que se soit, que Remus était déjà levé, la pioche à la main prêt à tuer quiconque l'avait mise dans cet état. Il l'interrogea afin de savoir ce qu'il se passait, et sans perdre de temps ils prirent la route vers Fuisserage. Elle lui expliqua ce qui se déroulait en ce moment même, les Gobelins tentaient d'en investir les lieux.

Sur le chemin Remus croisa Keril Kahendirr, sans perdre de temps il le décapita d'un seul coup. L'ennemi n'avait pas fait long feu, la haine que le guerrier portait en lui ne faisait qu'augmenter la puissance de ces coups. Arrivée à l'entrée de Fuisserage, Remus alla voir les troupes afin de se tenir au courant de l'évolution du combat. D'après ces amis ils avaient déjà réussi à repousser 2 Gobelins, mais la menace n'était toujours pas définitivement écartée.

Tout d'un coup, alors que Remus essayait de reconforter Clochette avec ses paroles, celle-ci lui montra du doigt l'énorme masse qui se rapprochait du pont. Sans perdre la moindre seconde, Remus se jeta sur le monstre. Il leva sa pioche puis frappa violemment le bras du Gobelin qui semblait à peine déstabiliser par le coup du guerrier. Le temps de reprendre ces esprits, Remus porta à nouveau un coup au monstre que rien n'arrêtait. Il ne cessait plus d'avancer, toute l'armée du Prince était là, des guerriers les plus expérimentés aux mages les plus faibles, tous étaient là, apeurés pour la plupart mais faisant leur possible pour lutter contre la menace. Remus était essoufflé, Clochette ne cessait de tirer sur Gobo. Petit à petit le Gobelin semblait montrer des signes de fatigue, ce qui redonna espoir à toute l'armée de Kaldrass.

Pendant que Remus reprenait ces esprit, il aperçut Clochette face au Gobelin, celui-ci prêt à lui porter un violent coup d'épée. C'est alors que sans perdre une seconde le guerrier chargea sur Gobo le petit et lui donna un dernier coup de pioche qui lui fit rendre son dernier souffle.

La menace semblait écartée, les Gobelins n'étaient plus qu'un mauvais souvenir, des cris de joie et de liesse un peu partout s'entendaient. Des regards fatigués mais heureux se lisaient sur bon nombre de visage. Une histoire de plus qu'il pourrait raconter à son fils quand celui-ci verrait le jour. Remus prit Clochette dans ses bras et la remercia de l'avoir prévenu, il alla également remercier un a un, la plupart des membres de l'armée de Kaldrass pour leur aide.

Il avait retrouvé l'espoir, l'espoir de voir toute cette armée unie, prête à bondir sur l'ennemi sans craindre la mort, sans avoir peur du danger, mais cet espoir ne dura qu'un très court instant ...

Quelques minutes plus tard il entendit un guerrier revenir en courant, il semblait blesser, et on l'entendait crier au loin :

" Le Cartel nous attaque, ils arriv.........aaaaaaaaahhhhhhh "

Avant même qu'il n'ai pu finir sa phrase Remus apperçut les guerriers SOLM, ainsi que des représentant d'une guilde nommée La Rose Noire. Le combat fît rage, les Cartelois étaient plus nombreux, la victoire semblait impossible, mais Remus comptait sur le soutient de ces camarades pour défendre Kaldrass jusqu'à la mort.

C'est précisément à ce moment là que l'espoir disparu pour laisser place à la certitude et à la vérité ...

Alors que Remus se donnait corps et âmes aux combat, il aperçut certains membres des Gardiens de Kaldrass, ces frères, le regarder sans réagir. Mais Remus ne pouvait pas décimer une armée à lui seul, il avait besoin d'aide. Malheureusement, ceux que Remus avait toujours aidé, ces memes personnes lui tournaient a present le dos. Ils allaient le laisser mourir là, en le regardant, sans même tenter de le défendre.

Seul ces plus proches amis avaient prit la peine de se battre a ses cotés, Tetard etait venu à son secours, y laissant sa vie, Nyxos avait également fait son possible, mais les autres, n'avaient rien fait de plus que de les regarder se faire exterminer.

C'est lorsque Vergil planta la pointe de sa pioche dans le ventre de Remus que celui-ci comprit, les Exilés d'Alidhan ne sont pas digne de confiance. Tout ce en quoi croyait Remus venait de s'effondrer, ces valeurs dans lesquelles il croyait, tout sa n'était plus qu'illusion ...

La joie de vivre, la bonne humeur du guerrier avait disparu, laissant place à une haine démesurée contre tous ces soit disant défenseur de Kaldrass. Cette amitié qu'il éprouvait pour chacun d'entre eux n'existait plus, seule la colère et la soif de vengeance animait l'esprit du guerrier. Il fallait prendre une décision, il ne pouvait plus continuer ainsi, vivre avec cette haine et cette soif de vengeance ne pouvait que nuire à la santé du guerrier.
Revenir en haut Aller en bas
Alytana
Invité



La prise de conscience Empty
MessageSujet: Un nouveau départ   La prise de conscience Icon_minitimeLun 18 Déc - 20:14

Comment faire ? tous ces idéaux venaient de s'effondrer, il ne savait même plus s'il devait encore défendre Kaldrass, ou alors ce traître de Galoregor, ou pourquoi pas Zelandra ? Remus était perdu, et il s'en alla se confier à Alytana, celle en qui il avait une confiance aveugle, elle seule saurais le guider.

Remus et Alytana avaient passé une nuit blanche a parlé de la bataille sur Fuisserage, et de la "traitrise" et la "couardise" de certains de leurs freres. Ils prirent l'amere decision de partir de la guilde sans se retourner mais sans savoir ou aller réellement...

-- Tu sais Aly, je pense que jamais je ne pourrais leur pardonner, ma colère est bien trop grande ... Une telle déception ne peut pas s'effacée.

-- Je sais tout ca....et je comprend, je suis tout autant en colère que toi, et décue depuis bien plus longtemps encore, j'ai perdu ce en quoi je croyais depuis le debut, nous sommes partis et je ne regrette pas ma decision, mais comment allons nous faire payer ces traitres pour ce qu'ils ont fais ?

-- J'ai peut-être une solution, tu vas probablement me trouver déraisonnable mais je me dois d'être honnête avec toi.

-- Vas-y je t'écoute.

-- Comme tu le sais j'ai longuement espionner les troupes de Zelandra pour le compte de Kaldrass, et j'ai garder quelques relations avec certains membres du Cartel de Brumebois. Peut-être pourrions nous les rejoindre, si toute fois ils nous accèptent parmi leur rangs. Je connais un puissant guerrier, VORACH, il est le baron des SOLMs. Je peux lui proposer de nous battre à ces cotés si tu souhaites me suivre.

-- Je compte bien te suivre Remus, ou que tu ailles, et si VORACH veut bien nous acceuillir, alors n'hésitons pas et allons y...

C'est après avoir prit la décision de rejoindre les troupes de Zelandra que Remus s'en alla contacter VORACH afin de savoir s'il serai possible de rejoindre leur rang.

La journée touchait à sa fin, Remus regardait le soleil disparaître derrière les grandes plaines de Cyrosh, mais il avait encore énormément de choses à régler. Il devait encore trouver VORACH afin de lui parler de son projet. Il se dirigea vers la Case de Melurik. Le guerrier traînait souvent dans les alentours. Son instinct ne lui avait pas fait défaut une fois de plus, et il le trouva tres rapidement. Une longue discussion s'en suivit entre les deux guerriers, et apres quelques accolades et rires, Remus reparti sur Fuisserage rejoindre Alytana, pour tuer le Gardien des Exilés et récuperer son coeur.

4 jours suivant la bataille

Le coeur des gardiens dans leur sac, Alytana et Remus se dirigèrent vers Merulik, pour rejoindre Solas et le lui offrir. Apres avoir affronter toutes les epreuves necessaire, Solas leur accorda enfin la possibilité de rejoindre le Cartel. Enfin libres...un poids terrible venait de s'envoler de leurs epaules. Pour bien marquer leur changement et montrer leur soif de vengeance et de haine, ils rencontrèrent et massacrèrent Apo, Baron des Espions de Kaldrass, Alytana lui donnant le coup final.

Alytana et Rémus etait desormais du Cartel, et faisait partis des SOLMs....un jour nouveau....un nouveau départ.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La prise de conscience Empty
MessageSujet: Re: La prise de conscience   La prise de conscience Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La prise de conscience
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les serviteurs du prince Kaldrass :: Section RP :: Chambre des écrivains-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser