Les serviteurs du prince Kaldrass


 
AccueilJeuPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Commentez !] La perte d'un être essentiel // Rp Commun

Aller en bas 
AuteurMessage
Pontiac
Pleutre
Pleutre
avatar

Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/02/2013

"Carnet de Bord"
Alignement: Exilé
Classe: Franc-Tireur
Niveau d'expression: 0

MessageSujet: [Commentez !] La perte d'un être essentiel // Rp Commun   Sam 16 Fév - 17:59

Il était tard.
Environ cinq heures du matin.

Pontiac était fatigué, et avait froid.
Mais ça ne faisait rien.
La tristesse et les soubresauts dont il était prit depuis près d'une heure prenaient le dessus sur toute autre émotion qui pouvait émerger chez une personne.

Alors que les larmes coulaient le long de son visage, il remarqua la beauté incommensurable de la nuit, avec comme seule compagnie les étoiles ...
Denses, lointaines et pourtant si voyantes !
A cette pensée, vint s'y ajouter cette femme, qui, quelques jours avant, était encore la seule femme avec laquelle il aurait pu faire sa vie.

Cette même femme qui avait prit la lourde décision de mettre fin à sa vie, et éloigné son esprit de celui de Pontiac afin de lui permettre de vivre.

Un frisson le parcourut.
Il se leva.
Marcha, sans trop savoir où il se dirigeait, sans trop s'en soucier.

Néanmoins, après quelques minutes, il sentit le besoin de revenir sur ses pas.
Tout abandonner, les valeurs sentimentales, les amis, la famille ... Ce n'était pas chose aisée.
Pour cette nuit, il resterait bien là, ça ne poserait pas de problème particulier.

La restant de la nuit passa, doucement, calmement et tristement.
Pontiac ne parvint pas à trouver le sommeil de la nuit, trop de choses se bousculaient dans sa tête pour qu'il puisse en être capable.

Le soleil se levait.
Il était donc six heures et demie du matin, à peu de choses près.
Le temps était venu de se mettre en route, il n'avait plus rien à faire en ces lieux, qui autrefois avaient été les siens.

Pon' marcha toute la matinée, et enfin, il quitta les terres désolées dans lesquelles il avait fait ses premiers pas en tant que Franc-Tireur pour rejoindre une terre animée, et vivante ...
Arrivé onze heures du matin environ, Ponpon longea un ruisseau calme, et bas.
Aussi en profita-t-il pour se débarbouiller le visage.
Le reflet qu'il aperçut dans l'eau le fit sursauter.
Son reflet.
Son visage était cerné par la fatigue, ses yeux rougis à force de pleurer, ses joues marquées par le passage régulier des larmes qui avaient coulés à flot pendant presque deux jours sans arrêter ...
Il ne lui en fallait pas plus.
Il plongea son visage dans l'eau, et le ressortit aussitôt.
Au contact de la rivière, son visage avait ressenti la morsure presque agréable du froid de l'eau.
La brise légère qui régnait sur la zone dans laquelle il se trouvait était douce et agréable, comparée à la rudesse des épreuves qu'il avait traversé ses dernières heures.

Lorsqu'il fut rafraîchi, il se releva, et se remit en route.
Il se remit à marcher.
Il ne vivait plus.
Son ange des glaces lui manquait déjà.
Elle s'était montrée d'une volonté à toute épreuve, et d'un courage comparable à celui d'un lion dans sa décision.
Les larmes lui montèrent, et il détourna le visage.
" ça valait mieux comme ça ! " tentait-il de se répéter en vain.

Après trois heures de marche, il était enfin arrivé à destination ...
Fuisserage !
Il avait fait une longue route, afin d'avoir la conscience tranquille.
Le sang des ennemis qu'il avait tué était malgré tout encore présent sur ses mains ... Aussi nombreuses les fois ou elles furent nettoyées.

Aujourd'hui, penser qu'il avait privé des familles entières d'un père ou d'une mère ne lui faisait plus éprouver aucune culpabilité.
A vrai dire, Pontiac réfrénait sa générosité et son empathie envers les gens, du moins, depuis la mort volontaire de son grand amour, il essayait.

La vue du château de Kaldrass arracha Pontiac de ses pensées.
A présent, un nouvel avenir s'offrait à lui.
Il pouvait commencer une nouvelle vie, sous un esprit moins tourmenté, et un caractère moins courroucé.
Ces derniers mois lui avaient beaucoup appris.
Il s'était rendu compte qu'il n'était pas quelqu'un de correct.
Sa cape et son blason étaient gris pâle.
Il souhaitait une nouvelle estime, un nouveau lui-même.

Lorsqu'il arriva devant le château du roi, l'un des deux gardes lui barra le passage.
- Halte-là.
- Je souhaiterais parler à votre roi.
- Qui es-tu étranger ?
- Je me nomme Pontiac, Franc-Tireur du quatre-vingt-dixième niveau, membre intègre des exilés ... A présent, laissez-moi passer.

Le garde hésita quelques secondes, puis s'écarta afin de laisser passer le voyageur venu de loin.
Il parcourut plusieurs long couloir, tout en ayant l'impression d'être épié.
Il était surveillé.
Une mesure de convention, rien de plus ...

Enfin, après presque vingt-cinq minutes, il accéda à la salle du roi lui-même.
Kaldrass était assis sur son trône, et regardait son invité avancer calmement vers lui.

- Roi Kaldrass, je requiers votre attention quelques minutes.
- Mmmh ... Je t'accorde cinq minutes, pas plus.
- Je n'en aurai besoin que de trois.
- Bien, voilà qui me sied, je t'écoute mon garçon.
- J'ai fais un long voyage, et les motivations qui me poussent à agir de la sorte me sont trop chères pour y renoncer. Je souhaiterais servir les forces secrètes de notre patrie.
- Et pourquoi devrais-je t'accepter ? Ce ne sont pas les soldats qui manquent, tu n'es pas sans le savoir.
- Combien de vos soldats ont pour seule motivation que d'entretenir un lien avec une personne morte ?
- Aucune.
- Acceptez-moi dans ce cas.

Le roi se tût pendant quelques instants, puis soupira.

- Donne moi la preuve que tu es bon au combat, et je t'accepterai dans mes rangs.

Pontiac sortit de son sac une vingtaine de crânes de sangliers, ainsi qu'une vingtaine de flèches ensanglantées.

- Intéressant ... GARDES ! Allez donc chercher une tenue qui sierra à ce valeureux combattant !

Le garde à qui le roi s'était adressé s'exécuta aussitôt.
Peu de temps après, il revint avec une fière tenue d'un bleu royal.
Il la tendit généreusement à Pontiac.
Ce dernier enfila la cuirasse définissant son alignement, et quitta sans un mot la pièce du roi.
Il enfila sa cape bleu à la sortie du château, afin de se protéger du froid de la forêt.

A présent, il devait reprendre sa route ...
Traverser Mérulik, atteindre Far et son transporteur ...
Là, il pourrait y croiser son destin.
D'un pas bien décidé, Pon' marchait dans la forêt profonde.

Dans un souffle, il prononça ces quelques mots ...

- Mon amour, je te rejoindrai bientôt ...



..................................................


A vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pontiac
Pleutre
Pleutre
avatar

Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/02/2013

"Carnet de Bord"
Alignement: Exilé
Classe: Franc-Tireur
Niveau d'expression: 0

MessageSujet: Re: [Commentez !] La perte d'un être essentiel // Rp Commun   Sam 16 Fév - 23:06

Le vent soufflait violemment.
Les branches des arbres et arbustes frissonnaient, et les feuilles se détachaient de leur emplacement pour finir leur course par terre.

Cela faisait maintenant une heure que Pontiac avait quitté le château.
Malgré le fait qu'il appartenait désormais aux exilés, il préférait faire cavalier seul ... dans un premier temps.

Il se mit à pleuvoir.
Il se plongea dans ses pensées.
Ice Murmur.
Cette femme ... Elle l'avait tout simplement transformé.
Avant qu'il ne fasse sa connaissance, Pontiac n'était qu'un simple Franc-Tireur dont seules les émotions lui dictaient sa conduite.

Elle était ... Sans pareil.
Nul n'avait besoin de l'expliquer ...
Pontiac fut arraché à ses pensées par un violent coup de tonnerre.
La pluie se mettait à tomber.

Il accéléra le pas.
Avant la fin de la journée, il lui fallait avoir rejoint l'auberge de Mérulik.
Passé la fin de la journée, si il n'avait pas parcouru ce chemin, il devrait s'arrêter et se trouver un abri.
Les chemins étaient boueux et la visibilité quasi nul pendant la nuit.

Après environ quinze minutes, Ponpon' déboucha sur un chemin d'herbe, près duquel s'écoulait tranquillement un étang.
Son débit en semblait important, mais étudié de plus près, il était plus faible que la plupart des petits cours d'eau que l'on croisait dans les environs.
Berral.
Il était à l'étang de Berral.
Il le longea pendant quelques minutes, puis changea d'itinéraire.
Il lui fallait atteindre Borgovil le plus rapidement possible.
Sans quoi, il perdrait une nuit.
Alors qu'il était presque arrivé aux frontières extrêmes de Fuisserage, il s'immobilisa.
Quand Pon' agissait de la sorte, c'était soit qu'il se mettait à réfléchir, soit qu'il avait entendu un bruit.

Il se retourna, et tomba presque à la renverse lorsqu'il se rendit compte de ce qu'il était entrain de voir.
Ice ... Son ange des glaces se tenait devant lui, immobile, froid et distant.
Pontiac se mis à sangloter, tout en s'avançant vers ce qu'il croyait être l'être qu'il aimait le plus au monde.
Lorsqu'il fut enfin à une telle distance que l'un aurait pu sentir le souffle de l'autre sur sa peau, il voulut la prendre dans ses bras.
Mais elle disparut ... Tel de la fumée ou de la poussière gentiment balayée par le vent.

Il tomba à genoux.
Le visage remplit de larmes, le corps trempé par la pluie ...
Il sanglota dans la boue de longues heures durant, sans éprouver la moindre sensation de froid.
Juste de la fatigue ...
Cela faisait presque trois jours qu'il n'avait pas dormi.

Il se releva, marcha péniblement jusqu'au grand hêtre qui se trouvait non loin de lui, et s'y adossa.
Il replia les genoux sur son torse, glissa ses bras autour de ses mollets, et baissa la tête.
Il était entièrement trempé et commençait à ressentir la morsure du froid et de la fatigue.

Malgré son état de fatigue intense, Pontiac ne s'endormit pas.
Il était trop triste pour ça.
Ne serait-ce que fermer les yeux une poignée de secondes aurait été pour lui un supplice pire que la pire des douleurs physiques que l'on pouvait infliger à une personne.
La tristesse le prenait dès qu'il pensait à elle.

Ils avaient toute une vie à vivre tous les deux.
Un avenir à fleurir ...
Il éclata en sanglot et se laissa dériver comme cela tout le restant de la nuit.

........................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pontiac
Pleutre
Pleutre
avatar

Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/02/2013

"Carnet de Bord"
Alignement: Exilé
Classe: Franc-Tireur
Niveau d'expression: 0

MessageSujet: Re: [Commentez !] La perte d'un être essentiel // Rp Commun   Dim 17 Fév - 22:20

Le Soleil tapait fort.
Chaud.
Pontiac avait chaud.
Finalement, il était parvenu à s'endormir.
Combien de temps avait-il dormi ?
Nul n'aurait su le dire.
Suffisamment pour que ses vêtements aient séchés, et qu'il se soit réchauffé.

Il ouvrit les yeux.
Ses paupières étaient lourdes, il avait mal la tête et avait faim.
Il se leva, et se mit à marcher.
Berral.
Il y était encore, puisqu'il avait passé la nuit là.
Le poids de la tristesse qu'il portait sur le coeur était lourd, très lourd.
Mais il faisait avec.

Arrivé aux frontières de Berral, il s'immobilisa pour regarder une dernière fois l'étang.
Puis il traversa la frontière qui reliait Berral à Borgovil.
Arrivé sur Borgo, il reprit sa route.
Il croisa quelques esprits ça et là, mais aucun être hostile à son égard.
Il était proche de Mérulik.

Après plusieurs heures de marche rapide, il atteint enfin son but.
Il était parvenu à atteindre Mérulik.
Il s'attendait à tout moment à devoir se battre, aussi, il resta sur ses gardes durant plusieurs longues et insupportables minutes.
Rares étaient les moments ou il devait se montrer d'une concentration à toute épreuve.
Après une bonne dizaine de minutes, Pon' se détendit.
Il n'y avait personne dans les parages.

Il alla en direction des chamallas.
Il y en avait toute une plantation près de la clairière.
Si il y avait bien quelque chose qui pouvait vous remettre d'aplomb lorsque vous étiez fatigué, c'était bien les chamallas !
Une poignée de pièces d'or suffit au vendeur pour lui léguer tout un plan.
Après s'être éloigné de la clairière, il se dirigea sur Broquir.
Là, il passa la majeure partie de la journée à manger des Chamallas au soleil en écoutant parler ces fameuses tortues qui ne s'arrêtaient que lorsqu'elles dormaient !

La douce lueur du Soleil ...
Agréable, douce et pourtant si éphémère !
" Tout a une fin " se dit alors Pontiac en pensant à Ice Murmur.
Mais cette fin ... Elle lui avait enlevé l'être qu'il aimait plus que tout au monde.

Durant le restant de la fin de journée, il se laissa dériver dans ses pensées, à se remémorer les bons moments passés avec sa tendre et douce chérie ...
Après une heure resté à penser là sur une roche encore chaude par le passage du Soleil, cet astre divin, il se mit en route.
Rester dehors la nuit n'était pas conseillé sur Mérulik.
On risquait pour la plupart du temps d'être volé, attaqué ou même tué si on était pas prudent.

En vingt minutes seulement, il quitta Broquir, et en une heure, il atteint Mérulik.
Demain, il partirait en quête d'atteindre Far, et peut-être même Gonk ...
En attendant, revigoré par les Chamallas, il devait à présent se reposer.
Lorsqu'il entra dans l'enceinte de l'auberge, il ne trouva là qu'une seule personne.
Certainement l'hôtesse de l'auberge.
Il se dirigea vers elle.
- Je souhaiterais une chambre pour la nuit, la plus belle que vous avez de libre.
- Bien monsieur, je vous remets les clés de la chambre n° 51. C'est la suite qu'utilisait Kaldrass dans le temps, avant de bâtir son propre château.

Pontiac saisit les clés, et se précipita jusqu'à sa chambre.
Il ne fit point attention à la somptueuse décoration qui y régnait.
Il posa son sac, se déshabilla, et s'effondra sur son lit.
Il ne mit que très eu de temps à tomber dans les bras de Morphée.


.......................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Commentez !] La perte d'un être essentiel // Rp Commun   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Commentez !] La perte d'un être essentiel // Rp Commun
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La perte de PA, ça marche comment ?
» Perte de crédibilité?
» [RESOLU] Don du sang et perte d'un défi militaire en tant que défenseur
» De la perte de son acte de baptême
» perte d'entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les serviteurs du prince Kaldrass :: Section RP :: Chambre des écrivains-
Sauter vers: