Les serviteurs du prince Kaldrass


 
AccueilJeuPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La fin de Zkladj, le début de Krazaa...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



La fin de Zkladj, le début de Krazaa... Empty
MessageSujet: La fin de Zkladj, le début de Krazaa...   La fin de Zkladj, le début de Krazaa... Icon_minitimeDim 2 Déc - 5:01

Tout est calme autour de moi, plusieurs alliés de grandes renommées m'accompagnent. Ornés de nos blasons bleus assortis du sigle de nos guildes respectifs, nous nous battons pour la même personne, chacun pensant à son propre but, mais dans notre idéal à tous.

Soudain, un craquement. Une horde devastatrice accoure vers nous, brayant telles des barbares...

Combien nous étions ?


Je l'ai oublié

Pourquoi Kaldrass ?

Je l'ignore

Quand sont ils arrivés ?

Peu importe

Pourquoi ai-je couru dans leur direction ?

Le résultat est le même

Combien de sang ?

Autant qu'il en faudra pour recouvrir la verdure des plaines

Son épée m'a-t-elle tuée ?

Je vois le ciel

Pourquoi tant de bruits ?

Je tombe, je me relève.... Je tombe

Un voile noir recouvre mes yeux, me bouchent les oreilles, m'enferme la bouche et ferme mes narines...




Je me vois, je suis là. Je m'appelle, je ne parle pas. Je me regarde.... et il se tourne.

Allongé sur l'herbe d'une clairière, en face de moi se tient mon jeune double. Il doit avoir quelques années de moins que moi, il ressemble au jeune homme arrogant qui est arrivé sur ces terres. Il sens mon regard posé sur lui et se retourne


- Grand frère ?! C'est toi ?!


N'attendant pas de réponse, celui-ci se jette dans mes bras. De toute ma vie, je n'ai point connu le goût du lait maternelle, point reçu le châtiment corporel d’un père en mal de discipline et point connu l’amour d’un fraternel. En guise de réponse, il reçu ma main au visage. Une impressionnante rousseur apparaissait désormais sur sa joue

- Je n'ai pas de famille...

- Je suis ta famille !!

- Je ne suis rien...


Nos regards se posèrent ensemble sur la large tâche pourpre à mon côté. A cette instant, je dus reconnaître que nous étions semblable. Les larmes aux yeux, il me répond:

- Si tôt que je te retrouve, je dois te perdre. Pourquoi s'acharne-t-on sur notre famille ?

- Nous n'avons plus de famille !!


Écoutes moi bien, la seule famille qu'il te reste est celle de ma guilde. Nos liens sont si forts que nous somme tous des frères. En prenant ma place, tu seras l'un des leurs, maintenant achèves moi et va les rejoindre

Finissant ces paroles, je lui glisse mon poignard entre les doigts

- ... Prendre ta place ?! Mais je veux que tu viennes avec moi !! Jamais je ne pourrai te faire ....


Empoignant brutalement son poignet, je m'enfonce la lame au coeur. Une sensation de froid intense s'étend dans moi, puis peu à peu, je ne sens plus les extrémités de mon corps, jusqu'à...

Krazaa, je te confie mes amis...
Revenir en haut Aller en bas
 
La fin de Zkladj, le début de Krazaa...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les serviteurs du prince Kaldrass :: Section RP :: Chambre des écrivains-
Sauter vers: